Rechercher
  • Admin

Brian ALDISS : La Tour des damnés

En 1968, Brian Aldiss imagine une expérience aux proportions babyloniennes pour mesurer les effets de la surpopulation.

En Inde est construit un gigantesque immeuble où des familles volontaires sont enfermées sans aucun moyen de contraception. La nourriture et l’eau sont fournies à volonté pour assurer leurs besoins vitaux. Une société originale à la fois progressiste et cauchemardesque va se développer au fur et à mesure que la natalité augmente et que le cycle des générations s’accélère : miniaturisation géniale des produits de l’artisanat, découverte de capacités extra-sensorielles liées à la magie chamanique. Mais la vie est dure, régie par des gangs qui s’aproprient les étages et se combattent entre eux et lL’espérance de vie très courte induit une maturité paradoxalement toujours plus précoce. Le monde extérieur fasciné et horrifié par sa création ne tardera pas à vouloir récupérer à son profit les avantages de l’expérience.

Dyschroniques, des Editions du Passager Clandestin, est une nouvelle collection de poche qui a pour vocation de réediter des nouvelles de science-fiction qui ont apporté une vision pertinente de faits de société toujours d’actualité. La collection comporte des textes de Philippe Curval, Murray Leinster, Norman Spinrad, Marion Zimmer Bradley.

0 vue

Posts récents

Voir tout

mentions légales

nous contacter